La Guerre des Peuples  Index du Forum
 
 
 
La Guerre des Peuples  Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Politique, Justice & Armée

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Guerre des Peuples Index du Forum -> Mémoire des Dieux -> Souvenirs Enfouis -> Annales des Peuples -> Nains -> Royaume des Monts de Glace
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 11:03 (2011)    Sujet du message: Politique, Justice & Armée Répondre en citant


_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 11:03 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 11:03 (2011)    Sujet du message: Politique, Justice & Armée Répondre en citant

    Politique
Kargun veille sur nos rois et les inspire pour qu’ils dirigent sagement les miens. "
Baldr Athransson, asjarn de Kargun.

Le Royaume Nain est une monarchie héréditaire. Le dirigeant du royaume est le Roi, fils aîné succédant à son père dans la plupart des cas. Si le couple royal n’a pas de garçon, c’est la fille aînée qui devient Reine des Nains et dispose de tous les pouvoirs inhérents à son fonction, sans distinction avec les mâles. Son mari, qui prend le poste de Roi des Nains, n’a aucun pouvoir officiel. La priorité est toujours donnée aux descendants naturels de la famille royale, même si n’obtient aucun enfant, le Roi doit obligatoirement adopter un garçon issu de son clan pour perpétuer la lignée royale.

Le clan royal est d’ailleurs « Oghma ». Le terme « oghma » vient du vieux dwazi et signifie « pilier », littéralement « celui qui porte ». Le Roi des Nains supporte donc sur ses épaules la destinée de son peuple, et est le symbole et le représentant de la race naine tout entière de cette façon.

À ce titre, ses volontés sont les lois et tous lui doivent un respect absolu. Il n’y a aucun contre-pouvoir officiel au souverain, mais jamais au cours de l’histoire n’a été destitué ou renversé par les autres chefs de clan. Les Nains ne connaissent pas les intrigues politiques, les jugeant basses et mesquines, et leurs dirigeants se sont toujours montés sages, compétents, justes et mesurés.

Bien entendu, le Roi peut s’entourer d’autant de conseillers qu’il le souhaite et peut même « partager » son pouvoir à l’envie, bien que cela reste assez symbolique, lui seul disposant du dernier mot.

Le Roi des Nains reçoit lors de son couronnement le titre officiel de « Kharri kann Zhari Gromm », littéralement « Maître des Mines et des Nains ». Actuellement, il s’agit d’une Reine, en l’occurrence la jeune Ashanya Oghma.


_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 11:03 (2011)    Sujet du message: Politique, Justice & Armée Répondre en citant

    Justice
Des milliers de lois que je connais parfaitement, toutes sont complémentaires et absolument utiles. Les juristes humains devraient en prendre assurément de la graine. "
Freydis Einarsson, ómur.

L’exécution de la justice est, dans le Royaume des Monts de Glace, dévolue aux mönar et à des assesseurs (ómur) nommés par le pouvoir royal. Leurs compétences s’étendent sur un domaine limité, généralement les localités où vivent les clans concernés. La présence des ómur est rendue nécessaire par la grande complexité et de l’importante densité du droit nain ; il est rare en effet que les mönar soient capables de l’assimiler entièrement.

Ces cours de justice locales, les lögfrah, jugent la majorité des délits et des crimes, incluant la diffamation, le vol, le meurtre, le commerce de substances ou d’objets illicites, ou encore l’escroquerie. Il existe également dans la loi naine une disposition permettant de punir la famille ou les compagnons d’un condamné, mais elle reste réservée aux cas les plus graves.

Parmi les délits propres au peuple nain, le plus connu est sans aucun doute l’interdiction aux étrangers de pénétrer les mines naines sans l’autorisation d’un aristocrate. De façon plus inhabituelle, la loi naine oblige, depuis le couronnement de Skallandin Oghma, d’abriter les Humains le demandant, et leur permettre d’en profiter. Néanmoins, abuser de l’hospitalité d’un hôte nain est tout aussi grave, et ces deux crimes sont punissables par la mort. Naturellement, cette obligation ne s’étend pas aux suivants des Dieux du Chaos, et les chasser (voir les tuer) est tout à fait acceptable.

Le panel des peines naines est, par rapport aux voisins elfiques et impériaux, limité. L’amende (sans la doute la plus couramment utilisée), l’emprisonnement, l’enómar, le duel judiciaire et la mise à mort sont les seules acceptées, et dans des conditions généralement restreintes. La peine de mort est limitée à la décapitation (les bourreaux nains étant ainsi réputés pour leur précision et leur efficacité) et à l’emmurement vivant, peine infamante par excellence. En ce qui concerne le duel judiciaire, il est, contrairement aux autres nations de Diatalys, relativement courant parmi les Nains.

Quant à l’enómar (littéralement, « en dehors du peuple »), il s’agit du châtiment le plus dégradant qu’il soit ; il s’agit de marquer au fer rouge les bras du condamné en utilisant un procédé connu des seuls maîtres des runes, rendant ainsi le marquage définitif. Ces marques, caractéristiques et ironiquement magnifiques, signifient que le condamné a été mis au banc de la communauté naine : il est interdit de l’abriter, de lui vendre ou acheter des objets ou de l’assister de quelque manière qu’il soit ; une infraction à cela peut être punie par la peine de mort.

Il faut savoir que l’enómar exclut de fait le condamné de toute catégorie reconnue par la loi naine, permettant à n’importe qui de commettre sur sa personne des actes répréhensibles, une situation sur laquelle la loi naine ne statue pas.

Deux fois par an, à la fin de l’hiver et à la fin de l’été, se réunit pendant deux semaines, l’Althinga, cour suprême de justice, au nord de Kèmärh, dans la Vallée de l’Enclume (Thversaöllonda). Seuls les chefs de clan en sont membres, un président (gumadhr) est élu pour trois ans. Cette réunion est l’occasion d’une véritable fête populaire (jeux, danses, récitations de poèmes et lectures de sagas).

Néanmoins, les sujets traités sont graves : ce sont non seulement les litiges entre propriétaires terriens qui sont réglés, mais aussi l’espionnage, la haute-trahison et l’hérésie. Contrairement aux lögfrah, les peines requises pour ces crimes ne peuvent être dans ce cas que l’enómar et la mise à mort ; de ce fait, l’Althinga ne prononce que l’acquittement si ses doutes ne sont pas confirmés.



_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 11:03 (2011)    Sujet du message: Politique, Justice & Armée Répondre en citant

    Armée
Pas la peine d’essayer, vous ne trouverez pas du boulot pour ça chez eux. Ils sont trop bons pour ça. "
Lyra Belath, capitaine d’une compagnie mercenaire humaine.

L’armée naine est composée des différentes armées claniques. En effet, chaque clan nain dispose de ses propres troupes, qui peuvent se mélanger et s’ajouter lors des conflits. Chaque clan est reconnu par des symboles runiques et des blasons distincts. Le clan Oghma est le plus puissant militairement, car s’il n’est sûrement pas le plus important en terme de population, sa longue tradition guerrière lui permet de fournir de nombreuses unités d’élite. Il n’est d’ailleurs pas rare que le chef du clan, à savoir le Roi lui-même, participe aux conflits de part ses talents tactiques ou sa grande maîtrise des armes, le clan royal ayant fourni depuis des temps très anciens moult souverains guerriers, ce qui emplit de fierté le peuple tout entier.

Le plus gros de l’armée naine est composée des grannor, ou « guerriers ». L’armée naine est semi-professionnelle, c’est-à-dire que théoriquement chaque Nain peut être appelé à défendre son royaume, même le plus humble mendiant, mais en pratique, d’abord sont mobilisés les soldats de métier, puis appelés les Nains les plus habiles, les autres n’étant engagé en dernier recours.
Les grannor sont toujours équipés de leur arme de clan, et c’est avec elle qu’ils partent au combat. Les unités d’infanterie naines sont donc équipées de haches et de marteaux de guerre, terriblement efficaces entre les mains habiles de leurs possesseurs, malgré leurs ornementations qui pourraient faire penser à des armes d’apparat. Les armes à deux mains sont inexistantes chez les Nains, aussi ceux-ci partent au combat avec un bouclier aux couleurs de leur clan. A cet équipement hautement symbolique, s’ajoutent une armure de cuir complétée par des éléments de mailles et une simple dague. Certains grannor nains possèdent également des haches de jet.
Chaque régiment de grannor est affilié à un unique clan. Un clan peut néanmoins diviser ses forces en plusieurs régiments pour gagner en maniabilité.

Les wellor, ou « arbalétriers », forment la deuxième importante partie de l’armée naine. Les Nains sont en effet réputés pour avoir inventé l’arbalète (wella), arme qu’ils utilisent systématiquement sur les champs de bataille pour sa longue portée et sa grande puissance. Les arbalètes naines sont bien plus performantes que celles utilisées par les autres peuples, qui n’ont fait que copier ce que les Nains avaient bien voulus dévoiler à leurs alliés humains il y a de cela bien longtemps.
Les wellor, s’ils utilisent très peu, emportent néanmoins leur arme de clan à chaque conflit, celle-ci restant le plus souvent à leur ceinture.

L’armée naine contient également quelques unités légères d’archers et de lanceurs de javelots, issus de clans mineurs trop faibles pour lever une véritable armée.

L’efficacité indéniable de l’armée naine est d’abord due tant à la qualité de ses armes et de ses soldats qu’aux tactiques qu’elle emploie. L’élément principal en est l’effet de surprise. Ainsi, même si le Royaume est verrouillé par un puissant réseau de forteresses, celui-ci peut tout à fait tomber aux mains de l’ennemi – ce qui fut démontré plusieurs fois au cours de l’histoire naine. Dans ce cas, les Nains profitent de leur connaissance des montagnes et bien souvent de la nuit pour surprendre les envahisseurs et se retirer au plus vite si le combat tourne mal, tout cela dans le but de minimiser les pertes.

À ces fins, les Nains ont développé un intense réseau de renseignements dans leurs montagnes, et à tout moment les ennemis du peuple nain seraient épiés s’ils parvenaient l’intérieur du Royaume. Les espions constituent une part très importante de la stratégie naine, et ils garantissent le plus souvent aux Nains l’effet de surprise qu’ils recherchent. Le relief et surtout sa parfaite connaissance par les généraux leur permette également d’utiliser de nombreuses ruses. Pièges, replis stratégiques et feintes sont couramment employés par les Nains pour dérouter leurs adversaires.

Lorsque les Nains sont obligés de quitter leurs montagnes et de combattre en dehors de leur Royaume, ils ne le font que dans le cadre de coalitions avec les autres. Ils servent alors de force d’appoint, leurs solides guerriers retenant l’ennemi tandis que les arbalétriers bombardent leurs ennemis de leurs carreaux, et que les archers et lanceurs de javelots les harcèlent sans relâche.

Enfin, les Nains ne sont pas connus pour faire de prisonniers, et lors des victoires leurs adversaires vaincus sont éliminés jusqu’au dernier.

L’armée naine compte environ huit milles cinq cents soldats de métier, dont mille cinq cents arbalétriers, trois cents lanceurs de javelot et deux cents archers. Le grand nombre de soldats nains par rapport à la population s’explique en partie que celle-ci a pour rôle de veiller au maintien de l’ordre.


_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:48 (2018)    Sujet du message: Politique, Justice & Armée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Guerre des Peuples Index du Forum -> Mémoire des Dieux -> Souvenirs Enfouis -> Annales des Peuples -> Nains -> Royaume des Monts de Glace Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com