La Guerre des Peuples  Index du Forum
 
 
 
La Guerre des Peuples  Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les Elfes Blancs

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Guerre des Peuples Index du Forum -> Mémoire des Dieux -> Souvenirs Enfouis -> Annales des Peuples -> Elfes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 11:44 (2011)    Sujet du message: Les Elfes Blancs Répondre en citant


_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.


Dernière édition par Le Conteur le Jeu 10 Nov - 11:51 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 11:44 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 11:44 (2011)    Sujet du message: Les Elfes Blancs Répondre en citant


Elle est belle la dame ! "
Léo, petit humain de 4 ans. 

Morphologie :: Adultes, la taille des Elfes varie de 1m69 à 1m95. Leurs proportions sont, l'on pourrait dire, presque parfaites, puisque l'on ne rencontre jamais d'Elfe enveloppé ! De fait, leurs traits sont gracieux, sauvages, et on les reconnaît aisément à leurs oreilles pointues.

La couleur de leurs cheveux traduit toujours leur attachement naturel à la nature, comme le blond blé ou le noir ébène. Ils sont doux au toucher et la plupart des Elfes préfèrent les garder longs.
Quant à leurs yeux, ils n'ont jamais de couleur vraiment définie. Selon l'humeur de l'Elfe, ils peuvent virer du vert pétillant jusqu'au pourpre sang ; cela peut vous être utile pour connaître leurs sentiments à votre égard.

Habits :: Là, tout dépend bien évidemment de leur activité. En temps normal, ils arborent généralement des tuniques légères (hommes) ou des petites robes du même acabit. S'il s'agit de guerriers, très peu se couvrent entièrement d'une armure comme les Humains, et se contentent de protéger les zones les plus fragiles de leurs corps, afin d'être libre de leurs mouvements au maximum.

Âge :: Les Elfes connaissent la même évolution que les autres races. Pour résumer, ce sont des bébés de leur naissance jusqu'à leurs trois ans, puis des enfants jusqu'à leurs 12 ans. La plupart connaissent cette fameuse crise d'adolescence à laquelle aucun peuple n'échappe, et enfin, à 18 ans, ils sont considérés comme adultes. Cependant, ils le restent pour une période de 500 ans, avec une morphologie qui varie entre celle d'un Elfe de 16 ans et celle de 30 ans. Ce n'est qu'après cette période qu'ils vieillissent petit à petit, puis meurent à 550 ans en moyenne.
Ceci dit, avec les guerres au cours des derniers siècles, très peu ont réussi à mourir aussi naturellement.



_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.


Dernière édition par Le Conteur le Dim 13 Nov - 18:35 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 11:44 (2011)    Sujet du message: Les Elfes Blancs Répondre en citant


Enfermés, nous sommes des lions affamés de liberté. "
Killian, 217 ans.

Indépendance :: Malgré l'autorité de l'Impératrice, celle des parents et de l'armée, les Elfes sont reconnus comme visant l'indépendance et la liberté. Cela se voit surtout à leur mode de vie (voir plus bas), qui se distingue des autres peuples, mais aussi à l'absence de quelconques moeurs esclavagistes, et ceci tant aux autres mortels qu'aux animaux. Ils ne font donc pas d'élevage comme les paysans, ni n'attachent leurs animaux de peur qu'ils s'en aillent. On enseigne aux jeunes cavaliers Elfes à monter à cru à cheval, de manière à ce que celui-ci puisse être libre de partir, s'il le souhaite un jour.

Rapport avec la nature :: Ils constituent une parfaite osmose. Si l'on appelle quelquefois les Elfes le "peuple de la forêt", c'est parce qu'ils paraissent issus de la nature, et qu'ils semblent montrer leur reconnaissance par un respect profond envers celle-ci. Ils l'aiment, ils la chérissent, et si vous vous avisez de toucher à un seul de leurs arbres, inutile d'imaginer leur réaction.

Rancune :: Inévitable. Les plus rancuniers sont évidemment les Elfes Noirs, qui, même après avoir conclu une trêve -officielle- puis avoir été sauvés lors de la Guerre du Chaos par les Humains, leurs vouent toujours une haine incommensurable. La plupart des Elfes Blancs se sont calmés, mais il en existe toujours qui n'ont rien oublié du Grand Incendie.
En découle la vengeance, la méfiance pour les plus âgés et les plus longtemps ancrés dans les anciennes traditions, et souvent le manque d'ouverture quant aux unions hybrides - encore plus à leurs fruits.



_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 11:45 (2011)    Sujet du message: Les Elfes Blancs Répondre en citant


Ouah, c'est grand... "
Ieleg, petit humain de 13 ans. 

Habitat :: Comme il a été dit plus haut, les Elfes semblent être en parfaite osmose avec la nature. Leur habitat lui-même est un écho à cette réalité. Imaginez un Elfe, étrangement attiré par un arbre immense que l'on appelle cyïlin (prononcer "ci-line", du nom de Cyïla, bienveillante Déesse des forêts et de la chasse) dans le langage elfique. Ces cyïlins (même prononciation) sont nombreux et disposés en petits groupes dans Mù'shaer Neivyra et Mù'shaer Wyrrda, formant des petits "villages" n'ayant pas de nom. Il existe aussi des cyïlins solitaires, à l'écart des groupes, correspondant alors à l'état d'esprit de son occupant. Le diamètre de leur tronc tourne autour des cinq mètres, ils sont donc facilement repérables et... impressionnants.

Lorsqu'un Elfe se sent attiré par un cyïlin inoccupé, s'il accepte l'arbre, le cyïlin se creuse intérieurement en quelques heures et créée ainsi une véritable maison au creux du tronc. On ne sait jamais trop si c'est le cyïlin qui choisit son Elfe ou si c'est l'Elfe qui choisit le cyïlin, mais il est certain qu'une relation importante s'établit alors entre eux. Bien sûr, il ne s'agit pas de parler à l'arbre comme un mortel à quatre pattes, mais tout ce que le cyïlin subira par la suite, l'Elfe le ressentira. C'est d'ailleurs une des causes de l'horreur infligée aux Elfes lors du Grand Incendie, qui souffrirent des meurtrissures de leur corps en plus de celle du cyïlin.

Cette maison intérieure comporte généralement un lit agréable formé d'un assemblage solide de feuilles, de branches et de plantes diverses, qui peut s'agrandir ou se multiplier si l'Elfe développe une famille. Des escaliers permettent d'atteindre les différents étages : garde-robe (bien que celle des Elfes soit moins développée que celle des autres races), endroit frais propice à la conservation d'aliments, et place pour objets ou armes divers.
Lors du décès du propriétaire du cyïlin, on peut déjà voir apparaître des lésions à la surface du cyïlin ; on raconte que c'est la douleur d'avoir perdu son occupant qui cause ces blessures. Les affaires de l'Elfe tombent ensuite et sont enfouies sous les racines. Quant à l'arbre... il est réduit en cendres immédiatement. Un autre repoussera des mêmes racines pour continuer le cycle.

Hygiène :: En été ou sous un temps doux, les Elfes utilisent les rivières et les lacs pour se laver. Cependant, lorsque l'hiver arrive, ils se servent d'un étage inférieur du cyïlin... c'est-à-dire au coeur des racines qui traversent le sous-sol. On ne peut y accéder qu'en entrant dans l'arbre, le sol au-dessus étant devenu dur comme de la pierre - ceci pour empêcher que quelqu'un creuse pour y accéder. C'est en quelque sorte leur cave ; privée du soleil et de ses bienfaisants rayons, elle est néanmoins éclairée par une plante spéciale bioluminescente, que les Elfes récoltent près des lacs dans tout Diatalys. Il en découle bien évidemment un commerce important, mais la plante est tellement chère que les Elfes intelligents iront la chercher eux-mêmes à la source. La bioluminescence de cette plante, accrochée aux murs et aux plafonds de cette "salle" souterraine, dure quelques mois, et donc la plante doit être remplacée régulièrement.
Une cavité dans le sol de ce sous-sol, faite d'argile, permet aux Elfes de prendre un bain même en temps d'hiver. Le cyïlin s'occupe de l'approvisionnement en eau, en allant puiser celle-ci dans les rivières chaudes souterraines, à environ 25 m sous la surface, à l'aide d'on ne sait trop quoi ; mais ce que l'on sait, on le voit, c'est l'eau qui s'écoule d'un trou dans le plafond, situé au-dessus de cette baignoire naturelle, et qui permet à celle-ci de se remplir. L'eau s'évidera ensuite au sein de l'argile qui la contient : en effet, celui-ci se creuse de petits trous en écartant la matière, et laisse l'eau s'y infiltrer jusqu'à ce qu'elle puisse retourner dans une rivière souterraine plus proche. Inexplicablement pour le moment, l'eau se "purifie" au contact de l'argile et peut aussi retourner dans le cycle aquatique sans pollution.




Nourriture :: Bien entendu, tout ce qui concerne la cuisson des aliments se déroule à l'extérieur, pour empêcher un quelconque incendie de se produire. Pour le feu, un Elfe prend du bois mort et ne touche jamais à un arbre vivant. Leur régime est omnivore, mais ils ne touchent pas autant à la viande que les autres races, la gardant surtout pour les périodes de fraîcheur ou de grand froid.
N'ayant pas de plaines, les Elfes ne font pas d'agriculture et se servent généralement dans ce que la nature leur offre ; l'on dit même que leurs fruits sont les plus exquis de tout Diatalys. La simplicité de leur cuisine ne leur permet pas d'être appelés de "grands cuisiniers".
Pour ce qui est de soupe ou de boissons chaudes, les Elfes peuvent aussi utiliser leur baignoire souterraine dont il a été parlé plus haut.



_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 11:45 (2011)    Sujet du message: Les Elfes Blancs Répondre en citant


Fais dodo, Cola mon p'tit Elfe, fais do... comment ça tu dors pas ?! "
Lurien, humaine de 39 ans.

Sommeil :: C'est bien simple, les Elfes ne dorment pas ; à la place, ils tombent en "transe", une profonde méditation qui les coupe du monde alentour. Ils peuvent décider de leurs pensées et peuvent ainsi mieux réfléchir qu'en étant "conscient". L'efficacité de cette transe se voit aussi dans sa durée, où 3 heures de celle-ci équivalent à 10 heures de sommeil pour les autres. Cependant, un défaut subsiste à cette méditation, dont la grande profondeur empêche l'Elfe de réagir à ce qu'il se passe autour de lui ; d'un autre côté, s'il est secoué pour être réveillé de manière trop brutale, le fait de reprendre ses esprits le rend presque fou pendant un moment et il peut se montrer extrêmement violent, voir stupide. Les plus âgés peuvent frôler la crise cardiaque.
La transe est innée dès la naissance, mais si l'on arrive à la comprendre, il est possible de l'enseigner à quelqu'un d'une autre race.

Mais voyez-vous, il existe quelque chose de magique à cette transe... qui ne pourra pas avoir lieu si l'Elfe est situé près de l'être qu'il aime. Les battements du coeur de l'être aimé sonnent comme une berceuse à l'oreille de l'Elfe, qui s'endort alors en même temps que son compagnon, pour une durée d'environ 8h, mais qui peut varier selon la fatigue ressentie. Le mot "sommeil" ne vous aura jamais semblé aussi merveilleux...

Vision & Sens :: Dans l'obscurité, les Elfes discernent clairement les contours des objets et des formes mais n'en voient pas pour autant la couleur.
Enfin, du fait de leurs oreilles pointues, leur sens de l'ouïe est très développé.



_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 11:45 (2011)    Sujet du message: Les Elfes Blancs Répondre en citant


Va, cours, vole et nous défends ! "
Malrian, dramaturge.

Attaque :: Si certaines races sont habituées à la lourdeur d'une épée, les Elfes préfèrent des armes légères et efficaces. La plus répandue est évidemment l'arc, spécialement celui taillés par un sculpteur elfique, connu alors pour sa solidité, sa finesse, sa légèreté, sa souplesse ; les compliments ne manquent pas à ce sujet. Mais les meilleurs arcs à ce jour sont ceux des légendes ou des rumeurs d'aujourd'hui, qui content que certains arcs possèdent une puissance magique destinée à guider la flèche tirée jusqu'à sa cible... mais rien n'est sûr.

Défense :: Les armures elfiques sont comme les armes, légères, et ne couvrent pas la totalité du corps à protéger, se contentant des parties sensibles et sujettes à la douleur aisément. Leur souplesse permet une liberté totale dans tous les mouvements de l'Elfe qui en porte.

Techniques :: Pour éviter les coups, les Elfes ne comptent pas sur leurs armures, mais sur l'agilité de leurs mouvements et sur leur rapidité à mettre à terre leur adversaire. En combat rapproché, ils visent le plus souvent la tête ou le coeur, car "l'un n'est rien sans l'autre". Mais c'est davantage au tir à distance qu'ils sont les meilleurs.
Ensuite, il est évident que chaque Elfe suit un cheminement différent dans l'apprentissage de la guerre, selon le maître et selon son tempérament.




_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 11:45 (2011)    Sujet du message: Les Elfes Blancs Répondre en citant


Si les enfants naissent ailés,
C'est pour que les Anciens leur apprennent à s'envoler.
"
Vred, poète ange.

Au Grand Réveil, les premiers Elfes s'éveillèrent avec toute la connaissance suffisante pour survivre dans la nature ; certains furent dotés d'autres connaissances, comme celle de la forge du métal ou celle de l'herboristerie. Ces savoirs innés, l'on pense venant de Deatoris, leur permirent de développer leur créativité rapidement, et la naissance de nouveaux objets créés par leur main, qui entraîna les échanges puis le début du commerce - pour résumer. Cependant, pas d'argent, seulement des échanges de service ou du troc. Avoir un métier n'était pas indispensable pour vivre, la nature offrant aux Elfes tout ce dont ils avaient besoin en général ; seuls les Elfes les plus créatifs exprimaient leur créativité dans un métier particulier.
La seconde génération d'Elfes naquit sans ces atouts. Les parents, soucieux de transmettre leur savoir, se mirent en devoir d'apprendre à leurs enfants le métier dans lequel ils s'étaient engagés. Malheureusement, certains de ces enfants n'étaient pas forcément intéressés par la voie de leurs parents, attirés par une autre ou simplement désirant vivre au jour le jour.

Etudes :: L'apprentissage de la lecture et de l'écriture se fait en famille à partir d'environ 7 ans. Les Elfes étudient la langue elfique en premier, mais ils apprennent généralement la langue humaine en même temps, car c'est la seule qui est parlée sur tout Diatalys.
Les parents ont le devoir d'emmener leur enfant à plusieurs personnes pratiquant des métiers tous différents, afin que celui-ci soit libre, dès le début de l'adolescence, de pouvoir choisir en toute connaissance de cause son apprentissage. Certains s'orientent vers un métier, et d'autres peuvent désirer continuer à s'instruire sur un sujet particulier comme la littérature.
L'apprentissage d'un métier se fait avec un maître, qui accepte d'enseigner son art à son apprenti pendant une période dont il juge par lui-même, selon les capacités de l'Elfe ; de même pour un Elfe qui désire continuer à s'instruire. Il n'existe pas d'école ou d'université réunissant plusieurs Elfes novices et un seul Ancien. Cependant, les Elfes voulant s'intégrer à l'armée sont entraînés et instruits sur les arts et stratégies guerrières en groupe. Quant aux Elfes désirant exercer un métier comme l'espionnage ou la diplomatie, ils doivent se rendre à la capitale où ils seront instruits dans le cyïlin même de l'Impératrice.

Métiers les plus répandus :: Principalement, le druidisme, l'herboristerie, la magie.
Les métiers de la guerre ou des armes sont les mêmes que chez les autres peuples.
Tout métier nécessitant une création (forgeron par exemple) se fait dans la "cave" du cyïlin.
Le seul commerce existant doit être celui des armes, des bijoux, des plantes, des potions, et quelques objets divers. Dans ce cas, il n'existe pas de vrai "magasin", il suffit de se rendre chez les personnes concernées pour leur acheter ce que l'on désire. La mise en place de l'argent, venu par les autres peuples, a remplacé le troc qui était autrefois commun dans le peuple Elfique. Les Elfes ne cherchent pas les richesses, se contentant généralement de ce qu'il suffit pour vivre, donc le troc n'a pas entièrement disparu : cela n'empêche pas cependant aux Elfes d'accorder aux choses ou aux objets une valeur propre.
L'agriculture est inexistante. Il n'y a également aucun élevage d'animaux particuliers, chaque Elfe chassant sa viande sans avoir besoin de mettre plusieurs animaux sous son joug. Comme on le dit bien, à chaque jour suffit sa peine.

Arbres :: Avant que les Elfes s'éveillent, Deatoris avait compris que le bois, malgré son caractère sacré, serait une ressource nécessaire pour son peuple. Elle demanda donc à Cyïla de créer une nouvelle sorte d'arbre, que les Elfes pourraient utiliser pour leurs armes et leur artisanat. Il s'agit de l'if, que l'on trouve principalement dans l'Empire Elfique. C'est le seul type d'arbre que Deatoris, par l'intermédiaire de l'Imù Dyate, permet aux Elfes d'abattre, de couper et de s'en servir à leurs fins (fabrication d'arcs, d'instruments de musique, etc.).



_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:22 (2017)    Sujet du message: Les Elfes Blancs

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Guerre des Peuples Index du Forum -> Mémoire des Dieux -> Souvenirs Enfouis -> Annales des Peuples -> Elfes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com