La Guerre des Peuples  Index du Forum
 
 
 
La Guerre des Peuples  Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les Humains

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Guerre des Peuples Index du Forum -> Mémoire des Dieux -> Souvenirs Enfouis -> Annales des Peuples -> Humains
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 12:42 (2011)    Sujet du message: Les Humains Répondre en citant


_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 12:42 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 12:42 (2011)    Sujet du message: Les Humains Répondre en citant


T’as raison. Pour un Humain, il est plutôt fort. "
Mies‘illédan, mercenaire kärmysta.

Morphologie :: Les Humains se caractérisent par tout simplement leur grande diversité physique. Il n’existe tout simplement pas de taille, de masse ou de musculature spécifiques aux Humains, et les tailles adultes varient d’un mètre soixante à deux mètres dix, bien que dans ce dernier cas, il s’agit de cas exceptionnels.

En ce qui concerne la couleur des cheveux ou des yeux, il n’existe aucune règle particulière pour les Impériaux et les Sernasiens, bien qu’ils distinguent par une peau claire, parfois pâle dans les lieux les plus au sud. Quant aux Kandasâhriens, ils ont tous une peau hâlée, avec des chevelures de couleur sombre.

Habits :: Les vêtements du Saint Empire et du Sernas se caractérisent par des vêtements chauds en hiver et plus légers en été, avec peu de variétés dans les couleurs utilisées pour les paysans et les artisans masculins. Il s’agit d’un pantalon attaché par une ceinture, couplé à une chemise, parfois une cape. Les bourgeois, nobles et clercs peuvent se permettent des vêtements plus colorés, complexes et ornés, dans des matières comme le kaschmär, les fourrures, la soie et les cotons les plus fins. Si la majorité des femmes sernasiennes et impériales portent robes et jupes longues, il n’est pas autant réprouvé qu’une femme porte un pantalon, bien que cela soit preuve en général d’indépendance.

Les vêtements kandasâhriens se distinguent par une plus grande unité. Les hommes portent des pantalons amples, avec des chemises légères et des vestes, faites généralement de fines cotonnades et de cuir. Les femmes portent quant à elles des robes longues faites en coton. Les femmes mariées y adjoignent un grand voile rectangulaire traditionnel nommé le haïk, fait de soie fine, cousue d’or pour les plus riches, et tenue par des fibules d’allures variées.

En milieu rural, les paysans kandasâhiens portent le keffieh, une coiffe en coton maintenue par l’agal, un anneau de cordelette situé au niveau du front. Les marchands faisant partie de caravanes portent quant à eux traditionnellement des turbans. Enfin, indifféremment du sexe, les kaitib chetr portent des chèches de couleur indigo, faites en lin et particulièrement adaptés à leur vie nomade dans le Désert des Esprits.

Âge :: Bien que la majorité des Humains meurent vers soixante-dix ans, il n’est pas si rare que cela de voir des Humains ayant atteint quatre-vingt-cinq années.



_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 12:43 (2011)    Sujet du message: Les Humains Répondre en citant


Heureux qui comme Kaaron
A fait un beau voyage
Heureux qui comme Kaaron
A vu cent paysages
Et puis a retrouvé après
Maintes traversées
Le pays des vertes allées
Par un petit matin d'été
Quand le soleil vous chante au cœur…
"
Vephar Maltas, ménestrel impérial.

Adaptabilité :: Définir un caractère commun pour les Humains est impossible, même si un trait peut-être dégagé : celui de leur adaptabilité extrême. De par cela, les Humains en tirent pour une majorité d’entre eux une certaine fierté, parfois même d’un sentiment de supériorité relevant de l’orgueil.

Qu’importe les situations, ils se sont toujours rapidement relevé des pires cataclysmes, alors que les mêmes pertes obligèrent les Elfes ou les Démons à arrêter plusieurs décennies leurs conquêtes, voir à s’en retirer. Malgré leurs divisions, ils se sont toujours alliés au bon moment pour faire face aux pires menaces. De même, chaque échec fut suivi par une victoire. De même, les différentes nations humaines se sont rapidement rendues indispensables auprès d’autres nations.

À ce titre, il n’est donc guère étonnant que les Humains dominent le commerce, la politique et la culture de Diatalys. Ce sont deux langues humaines – le sernasien et l’impérial – qui sont notamment utilisées comme langues véhiculaires parmi les peuples de Diatalys, ce sont des marchands humains qui organisent les plus grands échanges et de nombreuses matières rares sont produites par les Kandasâhriens – laque, épices, peaux d’animaux exotiques, soie, coton, teintures – et convoitées par conséquence.

De nombreuses découvertes dans les domaines des mathématiques, de l’astronomie, de la chimie, de l’optique et de la poliorcétique sont dues aux Humains, et les meilleurs géographes, cartographes et historiens se trouvent parmi eux. Enfin, le Saint Empire des Plaines domine actuellement la politique sur Diatalys et maintient une alliance défensive particulièrement importante, ayant redessiné de façon magistrale la géopolitique sur le continent.



_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 12:43 (2011)    Sujet du message: Les Humains Répondre en citant


Je ne pense pas que te marier avec un Impérial soit très intelligent... "
Myrin, Sernasienne, à Erika, Impériale, cherchant à fuir l'autorité paternelle au foyer.

Place des femmes ::Les femmes sont vues différemment parmi les nations humaines, et parmi les classes sociales de celles-ci.

Au Kandasâhr, les femmes sont vues comme les égales strictes des hommes. Elles disposent de droits équivalents, ne sont aucunement soumises à leur mari et sont même privilégiées par le droit local en cas de divorce. Pour les Kandasâhriens, une femme intelligente et indépendante n’est pas un mal, mais un grand bénéfice pour sa famille et la société en général. Il n’est donc pas extraordinaire de croiser bien plus de femmes dans les hautes sphères de la société, notamment parmi les vizirs et les pachas.

Dans le Saint Empire des Plaines au contraire, la place des femmes y est globalement mauvaise. La loi soumet la femme à son mari, ou, si elle est trop jeune, à son père. De même, l’héritage est réparti entre les héritiers mâles ; si les seuls héritiers possibles sont des femmes, l’héritage est réparti prioritairement entre les maris de celles-ci – une femme ne sera seulement privilégiée dans l’héritage si elle est veuve. Dans le droit, les seules exemptions possibles s’étendent donc aux prêtresses – qui ne dépendent d’aucune autorité, si ce n’est celle de leur Dieu tutélaire -, aux femmes de la noblesse – qui sont strictement égales aux hommes - et aux veuves – qui sont considérées comme n’ayant aucune autorité de référence -.

Dans les faits bien entendus, certaines femmes du peuple s’émancipent de l’autorité patriarcale ou vivent en dehors de toute contrainte, mais elles sont vues d’un mauvais œil par la population si ce « don » est exercé de manière trop visible – et alors, les mots « catin », « débauchée », « aventurier » ou « hérétique » surgissent. La situation d’indépendance d’une Impériale est facile à connaître : celles sous l’autorité d’un mari ou d’un père se tressent les cheveux, et les autres peuvent entreprendre n’importe quel autre type de coiffure.

Les Sernasiens suivent globalement une position proche des Kandasâhriens, issus d’un compromis entre la vision renmysienne et de l’ancien Royaume de Linndau. Si la femme non mariée est théoriquement sous l’autorité de son père, elle devient l’égale de son époux au mariage. De même, l’héritage étant réparti selon des critères de primogéniture, les héritières sont plus nombreuses que dans le Saint Empire des Plaines. Enfin, les femmes peuvent entreprendre une carrière dans l’Armée Royale, contrairement aux Impériales ; cependant, les ordres de chevalerie leur restent généralement interdits.



_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.


Dernière édition par Le Conteur le Jeu 10 Nov - 13:37 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 12:43 (2011)    Sujet du message: Les Humains Répondre en citant


J’entends souvent les marchands impériaux se moquer des Kandasâhriens mentionnant leur filiation. Les Impériaux sont décidément futiles : après tout, qu’est-ce que le présent, si ce n’est ce qui fut fait par nos vénérables ancêtres ? "
Baldr Thorgirson, asjarn de Kargun à Koskan.

Noms :: Les noms ne suivent aucune règle particulière parmi les Sernasiens et les Impériaux. On compte un prénom (ou, plus rarement, deux) suivi d’un nom, précédé par le titre principal et suivi des titres secondaires.

Pour les Kandasâhriens, le nom se décompose en trois parties : un prénom, suivi du nom de la filiation et d’un nom de famille. Le nom de famille commence par les déterminant kandar El ou Al, suivi d’un nom associé au caractère ou aux activités de la famille (Al-Hisy désigne par exemple « l’érudition »). La filiation dépend du sexe de l’intéressé : une femme est reliée à sa mère par bint (fille de en kandar) et un homme par ibn (fils de en kandar).

Relations avec les autres peuples :: Les relations entre les Humains et les autres peuples de Diatalys sont diverses et variées, dépendant même de leurs nations d’origine. En ce qui concerne les Impériaux, ils sont particulièrement hostiles envers les Démons – à leurs yeux, des monstres sanguinaires - comme les Elfes – des lâches, des fourbes et des parvenus. Par contre, un Impérial se montrera toujours amical envers un Nain, qu’il soit issu du Royaume des Monts de Glace comme de la Ligue de Torhsvàn ; les Anges ont le droit à un grand respect, même si certaines de leurs habitudes paraissent étranges, voir franchement anormales. Enfin, les Sernasiens et les Kandasâhriens sont vus avec une certaine forme de condescendance.

Les Sernasiens entretiennent une relation poussée avec les Elfes et les considèrent quasiment comme des frères, alors qu’ils éprouvent une indifférence marquée envers les Impériaux, avec une certaine forme de mépris caractéristique. Nains, Anges et Kandasâhriens sont traités avec neutralité, mais pour les Démons et les Kärmysta, une sorte de distance est observée. Les Kandasâhriens se distinguent quant à eux par leur traitement égal de chaque peuple.



_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 12:43 (2011)    Sujet du message: Les Humains Répondre en citant


Éviter les attaques ou frapper avec le plus de force ne sert à rien lorsque, avec une simple flèche recouverte du venin d’un scorpion mandra, vous pouvez abattre n’importe qui. "
Nehla bint Hasa El-Zakar, mercenaire kandasâhrienne.

Armes et techniques de forge :: Les Humains n’ont pas particulièrement de techniques de forge les distinguant des autres peuples. Cependant, ils préfèrent l’épée à tout autre arme de combat rapproché, à l’exception d’armes d’hast comme les lances ou les hallebardes. Les Kandasâhriens usent préférentiellement de cimeterres, légers et de souvent de meilleure qualité que les productions de masse sernasiennes ou impériales. L’arbalète est quant à elle l’arme privilégiée des Impériaux et des Sernasiens, mais les habitants du Kandasâhr lui préfèrent l’arc et la fronde.

Les techniques de combat sont nombreuses et dépendent de chaque combattant, mais globalement, on peut distinguer selon la culture trois conceptions : les Impériaux préfèrent miser sur la force et la résistance, les Sernasiens sur l’agilité et les Kandasâhriens sur la rapidité et l’utilisation d’armes empoisonnés.

Armure :: Les Humains portent dès que possible des armures, préférant perdre en souplesse qu’en résistance. Ainsi, tout guerrier humain porte une armure, ne serait qu’un médiocre gilet de cuir. Néanmoins, si les Sernasiens et les Kandasâhriens sont nombreux à préférer les armures relativement peu lourdes, n’importe quel guerrier impérial à la bourse conséquente se hâtera pour acquérir une armure lourde. Les Sernasiens s’arrêtent en général avant l’armure de mailles complète, à moins qu’il ne dispose d’un destrier ou qu’ils soient chevaliers. Les Kandasâhriens usent d’une armure de cuir renforcée de soie, dont la résistance permet de retirer facilement les projectiles – et empêchant par conséquent les infections.



_________________
Tends la main, touche l'infinité ;
La vie n'est qu'un souvenir,
Le temps n'est pas l'entité
Qu'il était il y a longtemps.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:23 (2017)    Sujet du message: Les Humains

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Guerre des Peuples Index du Forum -> Mémoire des Dieux -> Souvenirs Enfouis -> Annales des Peuples -> Humains Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com