La Guerre des Peuples  Index du Forum
 
 
 
La Guerre des Peuples  Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les Diàin

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Guerre des Peuples Index du Forum -> Mémoire des Dieux -> Souvenirs Enfouis -> Annales des Peuples -> Esprits, Kärmysta & Diàin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 16:40 (2011)    Sujet du message: Les Diàin Répondre en citant



Dernière édition par Le Conteur le Mer 7 Déc - 18:28 (2011); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 16:40 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 16:41 (2011)    Sujet du message: Les Diàin Répondre en citant


J’ai un bois près d’un de mes domaines, un lieu tout à fait charmant que j’avais prévu de défricher avec l’aide de quelques manants. Et que m’ont-ils dit ? « M’seigneur l’vicomt’, y a des Avariels, on peut pas y toucher ». Des simples fariboles de manants paresseux et superstitieux, si vous voulez mon avis ! "
Vicomte Tuonen Ostalun, noble du comté de Lumn.

Les mystérieux Avariels sont des êtres ailés dotés de quelques pouvoirs surnaturels. Leurs ailes ont la particularité d’être similaires à celles des papillons, et elles sont proprement magnifiques. De petite taille, les Avariels mesurent généralement près d’une trentaine de centimètres. Ils ont une peau pâle, presque diaphane, de longs cheveux et sont d’une beauté remarquable. Mâles comme femelles vivent complètement nus et vivent toujours en communauté.

Généralement, les Avariels sont bons, mais ils peuvent se montrer agressifs si l’on s’en prend à eux ou à la Nature. En effet, ils se considèrent comme des gardiens des forêts et des bois sauvages, et n’hésitent pas à faire preuve d’une grande ingéniosité et combativité face à ceux qui osent s’attaquer à la Nature.

Contrairement à nombre de légendes, les Avariels sont mortels : ils naissent et ils meurent. Il est donc tout à fait possible de les tuer. La vie d’un Avariel est liée à l’état de sa forêt natale ; si celle-ci est détruite ou corrompue, il meurt, tout simplement. Toutefois, et bien qu’ils préfèrent la forêt au reste de la Nature, ils sont tout à fait capables de voyager.

Si un certain nombre d’érudits sceptiques considèrent les Avariels comme de pures inventions, un certain nombre d’Elfes et de paysans humains soutiennent qu’ils existent encore et toujours. Certains Anges affirment quant à eux qu’ils existaient, mais que pour une raison mystérieuse, ils ont tous finis par disparaître. La vérité est sans doute à la croisée de tout cela.





La vérité sur les centaures est complexe. A mon humble avis, les centaures se sont exilés il y a fort longtemps, et n’attendent que de revenir un jour ou l’autre. Pourquoi ? Je ne sais pas. Ce que j’espère, c’est que leurs intentions soient bonnes. "
Darian Mankas, Ange érudit.

Le Centaure est un animal purement légendaire, bien que certains considèrent qu’à la manière du dragon, il a simplement disparu. En tout cas, ils sont dépeints comme de féroces créatures, maniant l’arc avec dextérité, et possédant un torse humain sur un corps chevalin. Il s’agirait d’animaux nomades, pratiquant de manière accessoire les arts de la Magie.

Les contes populaires sont partagés sont les centaures : pour certains, ils incarnent la brutalité et le pillage, pour d’autres, ils protègent la Nature. En l’absence de données cohérentes sur les centaures, il semble que les centaures soient un mélange de cela et vivraient d’une façon semblable aux Kärmysta.


Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 16:41 (2011)    Sujet du message: Les Diàin Répondre en citant


Les farfadets existent. C’est une réalité, aussi inquiétante soit-elle. "
Anarion Lorinca, druide elfe, s’adressant à des érudits et sorciers humains.

D’autres créatures extraordinaires seraient présentes dans la forêt. Il s’agirait des farfadets, de consciences protégeant les bois. Sous leur forme la plus courante, ils ressembleraient à une boule lumineuse, communiquant par télépathie et disparaissant à volonté. Mais c’est lorsqu’un danger ou un intrus se présente que les farfadets révèlent leurs véritables pouvoirs. En effet, lorsqu’ils le désireraient, les farfadets possédèrent des arbres morts et les animeraient. Ils pourraient alors parler, mais aussi et surtout attaquer… De ce fait, les rares prétendus survivants connaissent une peur panique d’eux et deviennent des citadins.

Selon les druides, les farfadets existeraient bels et biens, et ils sont capables de les invoquer pour les aider lorsqu’il s’agit de protéger la Nature. Nombre de personnes se contentent de hocher la tête d’un air distrait, quand ils ne les raillent pas. Mais pour les habitants des forêts, les farfadets sont tout aussi réels et un certain nombre de rituels visent à les apaiser.





Comment ça que t’as signé un pacte avec les gnomes qui empêche que j’t’pique ton blé ? C’est pas ça qui t’rendra tes jambes quand j’t’les aurai cassées, gros malin. "
Vern, coupe-jarret de Marnack.

Bien que les avis soient partagés sur leur nature exacte et leur existence, les spécialistes s’accordent à voir ne eux des êtres farceurs, voir horripilants. Les gnomes mesurent une soixantaine de centimètres, ayant l’air d’un Humain barbu, laid et ridé. Ils habitent sous terre, apparaissant et disparaissant de la surface visiblement à volonté. Les femelles gnomes, les gnomides, sont contrairement à eux bien habillés et proprettes, mais ont exactement le même caractère.

Les gnomes sont discrets et ne se montrent que le moins possible. Mais leurs farces sont plutôt méchantes et ne font qu’empoisonner la vie des gens. Les gnomes cassent la vaisselle, empêchent les feux de prendre, égarent les outils, font claquer les portes… Bref, ils sont insupportables.

Les gnomes ont un dernier trait, indissociable de leurs mauvaises blagues : ils signent des pactes faustiens avec les mortels. Ils n’hésitent pas à proposer leur aide, mais en échange, leurs demandes sont faramineuses. Néanmoins, si grâce à son ingéniosité signataire parvient à se défaire du pacte, le gnome entrera dans une grande colère, avant de disparaître.


Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 16:41 (2011)    Sujet du message: Les Diàin Répondre en citant


Il s’est joint à la danse des korrigans. "
Dicton de l’ouest de l’Empire des Plaines signifiant qu’un homme est mort.

Les korrigans sont des êtres extrêmement hideux : ils très poilus, ridés et maigrichons. Ils mesurent une cinquantaine de centimètres et sont maigrichons. Ils ont une courte queue de bouc et des pattes de chèvre, voire parfois une paire de petites cornes.

En dépit de cet aspect risible et chimérique, les korrigans disposent d’une force surhumaine et manipulent la Magie avec une aisance tout à fait naturelle. Alors que les avariels vivent dans les bois, les korrigans préfèrent les grandes plaines désertes, habitant près des antiques dolmens érigés il y a des siècles par les peuples primitifs de Diatalys. Il existerait toutefois quelques korrigans montagnards.

Les korrigans consacrent une grande partie de leur vie à danser et chanter. Toutefois, celui qui passe à proximité n’a guère d’intérêt à participer si l’on invite, car il dansera jusqu’à la mort.

Malgré cet aspect négatif, de nombreuses légendes content comment les korrigans assistèrent contre une terrifiante menace un village avant de disparaître aussi mystérieusement qu’ils étaient venus. De nombreuses personnes voient leur existence comme un simple mythe, mais les Démons sont intimement convaincus de leur existence.




L’vieil’ Lupa l’av’ visibl’ment un lutin chez ell’. Pou’ sû’, parc’ qu’ell’ travaill’ tro’ vit’ pou’ un’ seul’ femm’ ! "
Le vieux Straub, paysan du comté de Marnack.

Au contraire des gnomes, les lutins seraient des esprits bénéfiques des maisons. Leur destin est inextricablement lié à celui de la maison, et si celle-ci est détruite, les légendes disent que le lutin se met à errer jusqu’à en trouver une nouvelle. Habituellement, il vit caché dans un mur ou le grenier, et descendrait la nuit aider les habitants dans leurs tâches domestiques. En échange de ce service, il ne demanderait quotidiennement qu’un peu de pain et de fromage.

Mais dans le cas où son travail ne serait pas reconnu à sa juste valeur, le lutin devient un véritable désastre. Il détruit les objets, tue les animaux domestiques dans leur sommeil, provoque des cauchemars et empoisonne petit à petit les habitants, et ce jusqu’à ce qu'il juge qu’ils aient fait amende honorable.


Revenir en haut
Le Conteur
Conteur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2011
Messages: 193
Localisation: Là où vous ne l'attendez jamais...

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 16:41 (2011)    Sujet du message: Les Diàin Répondre en citant


Auprès de ce charmant village, on pouvait apercevoir un rocher ressemblant curieusement à une femme. Les villageois contaient qu’il y a fort longtemps, une ondine siégeant dans le lac du village était véritablement et sincèrement tombée amoureuse d’un homme. Celle-ci, malgré un grand nombre de ruses et de stratagèmes, n’arriva pas à séduire le villageois. Ce dernier était en vérité un puissant magicien, et il finit par maudire l’ondine, la condamnant à vivre loin de l’eau. L’ondine, accablée par le refus de l’homme et sa malédiction, pleura toutes les larmes qu’elle pouvait et finit par se transformer en statue de pierre. "
Amras Temnya, prêtre d’Azerkis, troisième tome de Voyages édifiants à travers Diatalys.

Les ondines ressembleraient à des jeunes filles d'une grande beauté qui vivraient dans les rivières, les lacs et les cascades. Au contraire des sirènes, les ondines ne seraient pas maléfiques, mais si elles pourraient noyer les personnes ne rendant pas grâce à l’eau pure dont elles sont gardiennes.

Fières de leur longue chevelure, elles passeraient des heures à se coiffer, assises sur les berges des fleuves et des points d'eau. Merveilleusement attirantes pour les hommes qui les apercevraient, elles se montrent guère farouches et inviteraient le passant à venir près d’elles. Au final, lorsque leurs proies accepteraient leur baiser, elles seraient ensorcelées et disparaîtraient avec les ondines… A tout jamais.




Les sylphes ? Oui, j’ai déjà eu affaire à eux. J’ai été guidé un jour par eux, je crois. C’était en pleine tempête de neige, alors que je me dirigeais vers Marnack. Nous avions dû fuir face à une attaque de brigands, et nous étions perdus, quand on a vu soudainement une lumière lointaine dans la neige qui tombait. Pendant deux heures, nous l’avons suivie. On a fini par tomber sur une ville. Je pense que si on n’avait pas vu cette mystérieuse lumière, nous serions tous morts. "
Gamril Thvorksson, marchand nain d’Ibéria.

Les sylphes seraient les créatures protectrices des vastes étendues sauvages. Globalement, le sylphe ressemble à un être de couleur pastel et lumineuse, se déplaçant au gré des vents grâce à la Magie et veillant sur les voyageurs. Lorsqu’ils daignent parler avec les humains, on pourrait apercevoir leur grande beauté et sentir des sentiments joyeux.

Milles histoires content comment les sylphes, ou leurs pendants féminins, les sylphides, ont aidés des voyageurs de quelle manière qu’il fut. Ils seraient les envoyés de Sorlas, le dieu des voyageurs.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:21 (2017)    Sujet du message: Les Diàin

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Guerre des Peuples Index du Forum -> Mémoire des Dieux -> Souvenirs Enfouis -> Annales des Peuples -> Esprits, Kärmysta & Diàin Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com