La Guerre des Peuples  Index du Forum
 
 
 
La Guerre des Peuples  Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Au détour d'un Entraînement [PV : Eldalië Meren]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Guerre des Peuples Index du Forum -> Terres de Diatalys -> Le Royaume de Sernas -> L’Île de Renmys
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Karot Ryuu
Membre
Membre


Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2011
Messages: 20
Localisation: En plein entraînement
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 21 Nov - 22:04 (2011)    Sujet du message: Au détour d'un Entraînement [PV : Eldalië Meren] Répondre en citant

1er Jour de Nalathian, 2533


Karot était parti depuis très peu de temps de chez lui... Il ne savait pas vraiment dans quel endroit il pouvait bien aller précisément. Bah oui, il n'avait pas une destination précise contrairement à certaines autres personnes qui avaient alors un voyage plus simple... Ou en tout cas un but bien fixé contrairement au jeune homme qui devait juste faire le tour du monde... Enfin, pas forcément le monde entier hein... Il devait juste faire un petit voyage qu'on aurait pu qualifier d'initiatique d'après ses parents pour qu'il gagne en expérience. A quels niveaux dîtes-vous ? A tous les niveaux, même si il avait dans beaucoup de domaines beaucoup d'expériences pour une personne de son âge ce n'était pas ce qu'il voulait. Pour être plus clair, le jeune homme ne voulait pas être considéré comme très doué pour son âge, il voulait être considéré comme une personne très doué tout court. Il voulait être considéré comme un épéiste en tant que tel et non pas un adolescent s'amusant avec des épées plus ou moins rares. Non, il ne voulait pas qu'on dise tout cela de lui. Il devait donc acquérir une expérience suffisant pour que personne ne puisse à nouveau lui dire cela, surtout si c'était la vérité en fait car... Si on lui disait seulement cela pour le provoquer ou pour n'importe quelle autre raison mais que ce n'était pas vrai, il s'en moquait...

De plus, il n'était pas facile de voyager seul à à peine 16 ans et le jeune Karot en avait pris conscience au moment où il avait dû partir de chez lui. Par quels procédés ? Tout simplement en tentant de traverser la forêt de Sernas seul comme lui avait ordonné son père de le faire étant donné qu'il était désormais censé s'occuper de lui-même tout seul et... Même si il avait réussit, je peux vous assurer qu'il en avait gardé un souvenir plutôt incroyable, il n'avait pas pensé que les monstres étaient aussi féroces dans la région. Il avait failli mourir plus d'une dizaine de fois, enfin, il avait arrêté de compter à partir de dix serait peut-être plus proche de la réalité. Il avait perdu plus de sang qu'il n'en avait jamais perdu auparavant lors des entraînements avec son père, il avait tâché ses épées de sang maintes et maintes fois mais bon... Il était bien content d'être encore en vie après toutes ces péripéties quoi que... Ce n'était pas non plus comme si il n'avait eu aucune séquelle à la suite de ces dernières, il avait tout de même été dans l'incapacité d'utiliser sa jambe droite pendant quelques jours. Bon, en ce jour du mois de Nalathian, il pouvait de nouveau bouger à nouveau et il avait donc décidé de s'éloigner un peu de la Grande Forêt, ce n'était pas en restant à deux pas qu'il allait prendre son envol après tout, n'êtes-vous pas d'accord ?

Karot s'était donc dirigé un peu au hasard pendant un temps qu'il n'aurait pas été capable de vous donner, pas forcément qu'il était long mais que le jeune homme était bien trop perdu dans ses pensées pour avoir une quelconque notion du temps. Vous comprenez je pense, à moins que vous n'ayez jamais été perdu dans vos pensées ? Ne serait-ce que partiellement, je dois vous avouer que si vous me dîtes cela je ne vous croirais en aucune façon. Après tout, quel être vivant n'a jamais pensé hein ? Comme le dirait... Karot lui-même, la pensée était nécessaire à la survie de l'homme, comment ça c'était de la philosophie de bas étage ? Il réfléchissait juste à quelque chose de logique et c'était peut-être pour cela qu'on pouvait dire qu'il était littéralement plongé dans ses pensées mais... N'allez pas croire qu'il ne pensait qu'à cela, il n'y avait pensé qu'une simple seconde, non la chose à laquelle il pensait le plus était... Son passé, son présent et plus ou moins son avenir qui semblait des plus incertains de toute manière. Qui pouvait prédire l'avenir ? Enfin, certaines personnes en étaient sûrement plus ou moins capables mais ce n'était pas du tout le cas du jeune Karot, cela ne l'intéressait pas plus que cela en y pensant profondément d'ailleurs. Enfin bref, il était désormais sorti de ses pensées, qu'est-ce qui l'y avait poussé ? Allez savoir.

L'endroit où il se trouvait ? Il n'en avait aucune idée, comment était-il arrivé en ces lieux ? Il ne le savait guère ayant marché comme un automate et totalement perdu tout au fond de ses pensées. Peut-être avait-il emprunté une voie astrale sans même s'en rendre compte et sans même savoir qu'il en était capable étant donné qu'il semblait désormais se trouver sur une île qu'il n'avait jamais vu jusqu'à présent. Enfin, l'important n'était pas de savoir où il était, il pourrait bien se renseigner en moment voulu ne pensez-vous pas ? Bon, il semblait être sur une côte, cela lui convenait parfaitement. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas vu autant d'eau, la dernière fois, c'était son père qui l'avait amené ici... Et d'ailleurs, n'était-ce pas le même endroit que la dernière fois ? Beaucoup de choses y ressemblaient en tout cas, la côte, les forêts, la végétation et en plus Karot avait une impression de déjà vu. Cela faisait un peu trop de choses pour qu'il puisse se tromper vous ne pensez pas ? C'était quand même possible, l'erreur était humaine après tout et Karot n'avait jamais prétendu être au-dessus des humains à part peut-être quelques fois. Mais uniquement pour rire je tiens à le préciser. Quoi qu'il en soit, si c'était bel et bien l'endroit qu'il croyait, il se trouvait sur l'île de Renmys et il était encore plus étonné d'être arrivé jusqu'ici maintenant qu'il s'en rendait compte.

Eh bien, tant qu'il était ici... Vu que cela faisait plutôt un long moment qu'il n'avait pas eu l'occasion de s'entraîner à cause de sa blessure à la jambe qui l'avait plus ou moins paralysé au cas où vous ne l'auriez pas encore compris. Il ne voulait pas rouiller après tout, c'était une trop mauvaise habitude qu'il ne devait absolument pas prendre. Il ne gagnerait jamais d'expérience sinon, soyez logiques. Il se dit alors que faire un petit exercice musculaire serait sûrement le mieux pour lui, il devait renforcer sa jambe qui avait été blessé pour être sûr qu'elle ne lui fasse pas défaut et qu'il n'y ait aucun déséquilibre entre ses deux jambes. Ses exercices d'aujourd'hui étaient donc fortement basés sur le renforcement du bas du corps, c'était une chose très importante qui plus est, dans diverses situations, dans le combat aussi d'ailleurs. Il fit cela pendant plusieurs heures avant de se dire qu'il serait sûrement bien qu'il se remettre à s'entraîner avec ses double Katanas pour les mêmes raisons que celles énoncées précédemment, inutile de les répéter n'est-ce pas ? De ce fait, le jeune homme avait pris ses deux armes dans chacune de ses mains et avait commencé à faire ses passes d'entraînement habituelles à une vitesse plutôt impressionnante... Enfin pour son âge comme diraient beaucoup de personnes...

_________________


Dernière édition par Karot Ryuu le Lun 21 Nov - 23:10 (2011); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Lun 21 Nov - 22:04 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eldalië Meren
Administratrice
Administratrice


Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 155
Localisation: Dans la Lune ...
Féminin Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 21 Nov - 22:58 (2011)    Sujet du message: Au détour d'un Entraînement [PV : Eldalië Meren] Répondre en citant

"Ca y'est, je crois bien les avoir semé, cette fois ..."
Eldalië se retourna plusieurs fois pour vérifier que ses poursuivants n'étaient plus à ses trousses. Bien sur, ce message était de la plus haute importance, bien sur elle avait accepté cette mission en pensant gagner une grosse somme, et bien sur comme d'habitude, elle s'était entichée de mercenaires tout aussi interessés à sa vie qu'elle ne l'était à propos du bon accomplissement de sa mission ... Mais, ces hommes avaient beau être des mercenaires assez imposants, ils n'avaient pas été capables de la suivre, naturellement. Eldalië, pour effacer ses traces aux sols, avait même escaladé les arbres de la forêt de l'île, ils ne risquaient pas de la retrouver ... Rapide comme l'aurait été un écureil dans ces branches, personne n'aurait été capable de la pister.
Eldalië gloussa en pensant à ces pauvres petits bonshommes, tout penauds, qui reviendraient chez leur commanditaire dans l'échec ... Ce qu'elle imagina ensuite de l'avenir de ces trois ou quatres hommes là n'avait plus rien de drôle, par contre ... Ils seraient sans doute punis, par sa faute. Mais, ça, elle n'y pouvait rien. Telle l'arbre qui s'enracine dans les terres, centenaire, elle connaissait les moindres recoins de cette île depuis longtemps. Telle la lune cachée par les nuages des soirs d'hiver, elle se dissimulait dans l'ombre. Telle l'animale, féline, elle courrait pour sauver sa peau. Telle l'oiseau, le vent la portait ...
Elle avait de la chance, pour le moment. Elle réussissait à distancer ses ennemis sans difficultés. Mais qu'elle épreuve, tout de même, à chaque fois... Eldalië ne s'était pas reposée, depuis longtemps. Trop longtemps.
Ah !
Ces arbres, ces forêts. Que le doux son des feuilles bruissantes sous la caresse de la brise lui avait manqué ! Au delà, le son de l'eau, source de vie, qui coulait en minuscule et lente cascade enthousiaste.
L'île de Renmys ... Une île qu'Eldalië ne visitait certainement pas pour la première fois. Toujours de branche en branche, elle s'approchait du cours de rivière. Arrivée aux bordures de l'eau fraîche et claire, elle but abondamment pour compenser de la sueur perdue en course.
Puis, l'après midi, elle se permit un temps de répit dans la sécurité d'un arbre, et somnola à l’abri du soleil éclatant.
Cela faisait bien 3 jours qu'elle n'avait pas autant dormi ... En rêve, elle pensait à ces danses nocturnes de son village, sous les rayons de lunes, chantant sur les musiques traditionnelles des elfes lunaires, riant de bon coeur avec son cher cousin ...

*Te retrouverai-je ...*

Son réveil fut brusque à cette simple pensée, impossible.
Mais ...
Qu'était-ce là ... ?
Un son étrange n'appartenant pas à la nature ... Un son métallique, mais calme et régulier ...

Se redressant, Eldalië tenta de définir la source de ce bruit. C'est là qu'elle vit.
Aveuglante, la lumière du soleil reflétée sur ses armes. Un jeune humain, blond, au corps fatigué, seul, s'entrainait au maniement des lames.
A travers les feuilles, dans l'ombre, elle l'observa un instant. Longtemps. Il ne semblait pas l'avoir repérée. Mais il ne semblait pas être une menace, non plus.

Intriguée, elle descendit de son arbre, calmement. Un coup d’œil rapide dans sa poche secrète pour vérifier que le Message était encore là. Oui. Elle sentait le contact spécial de ses doigts sur ce papier à missives de qualité supérieure.
Elle s'approcha lentement, mais sans crainte. Le jeune homme semblait à peine avoir 15 ou 16 ans ...
Quand elle jugea qu'elle était assez proche pour qu'il la remarque, mais assez loin pour ne pas le déranger, elle s'arrêta net, et continua d'observer ces gestes répétitifs d'entraînement mais déjà proches de celui de l'expert.

_________________

~ Eldalië Meren, Coursière des Grands Chemins ~
Revenir en haut
Skype
Karot Ryuu
Membre
Membre


Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2011
Messages: 20
Localisation: En plein entraînement
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mer 23 Nov - 22:06 (2011)    Sujet du message: Au détour d'un Entraînement [PV : Eldalië Meren] Répondre en citant

Comme toujours, l'entraînement de Karot devait durer un certain moment pour ne pas carrément dire très longtemps. Pour quelles raisons ? C'était comme ça depuis toujours, il s'était toujours entraîné ainsi alors permettez moi de vous demander la chose suivante... Pourquoi aurait-il dû changer ses habitudes tout d'un coup ? Parce qu'il ne vivait plus avec ses parents ? Parce qu'il avait soi-disant grandi ? Il n'avait même pas voyagé un an, pouvait-on vraiment dire qu'il avait acquis une quelconque maturité ? Bon, un an... J'y vais peut-être un peu fort mais je pense que vous avez bien compris le message que je voulais faire passer par cette exagération, non ? Tout ça pour dire que le jeune homme avait un grand besoin de s'entraîner désormais, il ne pouvait plus s'en passer dans un certain sens même si il en avait énormément souffert durant sa jeunesse... Enfin, il serait peut-être plus juste de parler de son enfance vous ne pensez pas ? Bah oui, il était encore bien jeune pour le moment, il n'avait même pas la vingtaine d'années, il était donc encore en pleine adolescence de toute évidence. Le fait qu'il soit très grand n'y changeait rien en définitif, il demeurait toujours assez jeune d'apparence et bon... Il n'était pas vraiment marqué par l'expérience si vous voulez tout savoir, on voyait l'expérience par le regard bien souvent mais bon... Il n'avait pas encore cette étincelle-là, il avait juste celle du combattant lui.

Enfin, il comptait bien s'entraîner quelques heures encore mais une jeune demoiselle s'approcha doucement de lui, elle semblait être aux environs depuis déjà quelques temps mais Karot n'avait pas ressenti une seule présence, alors que son instinct lui disait toujours quand il y avait quelqu'un aux alentours, ou presque. Bah oui, il avait un instinct très développé, peut-être était-ce lié à la Vision ? Enfin, il ne savait même pas ce que c'était exactement, juste tout ce qu'il avait appris dans les livres mais c'était bien beau de connaître toute la théorie... En pratique il ne savait pas grand chose, enfin, c'était en tout cas l'impression qu'il avait... Etait-ce vraiment le cas ? Il ne savait pas vraiment pour vous dire la vérité. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il connaissait énormément de choses dans le domaine de la théorie mais pour ce qui était de la pratique, il ne savait pas vraiment si on pouvait dire qu'il maîtrisait tant de choses que ça... Il maîtrisait l'art de la double épée, fine qui plus est, les Arts Martiaux, faire des infusions à vertus curatives grâce à certaines plantes et j'en passe car une liste ne vous serait sûrement d'aucune réelle utilité, si ? Et de toute façon, je n'ai pas envie de vous faire un brieffing à propos des capacités du jeune homme, lui-même ne les connaissait pas toutes, il en était très loin d'ailleurs.

Karot avait un réflexe qu'il avait toujours eu et qu'il ne perdrait sûrement jamais, celui d'analyser très rapidement les personnes en face de lui lorsqu'il ne les connaissait pas encore. La plupart du temps, personne ne remarquait rien car le jeune homme faisait ça de manière très rapide, mais il y avait sûrement des personnes qui s'en rendaient compte et qui ne disaient simplement rien car ils comprenaient ou pour toutes autres raisons. La jeune demoiselle avait l'air d'être une Elfe, elle possédait de longs cheveux blancs argentés très fins et ondulés de toute évidence. Ses yeux étaient en forme d'amande et d'un bleu profond et assez doux du point de vue de Karot. Elle avait un teint plutôt pale, pour ne pas dire très pâle mais ce n'était pas vraiment étonnant... Enfin, peu de choses étonnaient Karot, enfin c'était ce qu'il croyait pour le moment, mais il serait surpris à maintes reprises dans le futur. Bref, elle était beaucoup plus petite que lui, sûrement dans les un mètre soixante et semblait avoir une silhouette assez fine, ou équilibrée si vous préférez. Bon, il y avait sûrement beaucoup d'autres caractéristiques physiques que le jeune homme aurait pu trouver chez la jeune Elfe dont il ne savait pour le moment rien mais bref. Vous vous en serez douté, le jeune Karot avait arrêté de s'entraîner et s'était approché d'elle avec un sourire.


"Je vous ai dérangé ? Si c'est le cas je suis franchement désolé. Je me nomme Karot Ryuu, dîtes-moi... Je ne suis pas vraiment sûr, nous nous trouvons bien sur l'île de Renmys n'est-ce pas ?"

_________________
Revenir en haut
Eldalië Meren
Administratrice
Administratrice


Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 155
Localisation: Dans la Lune ...
Féminin Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 24 Nov - 21:08 (2011)    Sujet du message: Au détour d'un Entraînement [PV : Eldalië Meren] Répondre en citant

C'est avec un sourire plutôt charmant que le jeune humain s'approchait à présent d'Eldalië.
Il s'adressa à elle avec une aimable approche, même si Eldalië savait se contenter de peu de bonnes manières tellement elle côtoyait de gens différents. Elle appréciait souvent ce genre de jeunes, bien éduqués, matures, et ouverts d'esprit. L'homme -car malgré son jeune âge, cet humain commençait largement à avoir une stature d'homme et non plus de jeune garçon, de par sa grandeur de taille, une musculature déjà développée, et cet air assuré des gens qui ont déjà vécu quelques aventures-s'adressa de la sorte :

"Je vous ai dérangé ? Si c'est le cas je suis franchement désolé. Je me nomme Karot Ryuu, dîtes-moi... Je ne suis pas vraiment sûr, nous nous trouvons bien sur l'île de Renmys n'est-ce pas ?"

Comme elle le faisait toujours avant d'entamer ses réponses, Eldalië marqua un temps de réflexion. Ryuu, un nom qui évoquait vaguement quelque chose à l'elfe, sans doute avait-elle déjà dû effectuer une mission pour cette famille là ... Eldalië n'était pas vraiment du genre à se souvenir de tous ses clients, étant plutôt tête en l'air. Elle accomplissait sa mission, et ça n'allait pas bien plus loin. Seuls les clients réguliers de ses services étaient bien sûr constamment dans sa mémoire ... Des noms de gens notables, comme d'autres qui l'étaient beaucoup moins. Quoiqu'il en soit, elle ne pouvait s'empêcher de répondre aux interrogations du jeune homme.

- Ah, mais c'est plutôt moi qui ne voulais pas déranger votre exercice, Messire. Loin de moi l'envie de gâcher un entraînement si prenant ... Mais si je puis vous être utile, je vous renseignerais bien ; effectivement nous nous trouvons sur l'île de Renmys. Je suis souvent venue ici, par le passé. Je saurais reconnaître cette île entre mille.

Puis, pensant à l'indélicatesse dont elle avait fait preuve en ne se présentant pas :

- Je m’appelle Eldalië Meren. On me surnomme la Coursière des Grands Chemins, je suis messagère et à votre service, mon bon monsieur. Je suis navrée, je voulais seulement vous observer, car cela m'intriguais qu'un jeune homme de votre âge s'entraîne seul ici. Vous êtes de passage ?

_________________

~ Eldalië Meren, Coursière des Grands Chemins ~
Revenir en haut
Skype
Karot Ryuu
Membre
Membre


Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2011
Messages: 20
Localisation: En plein entraînement
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 22:06 (2011)    Sujet du message: Au détour d'un Entraînement [PV : Eldalië Meren] Répondre en citant

[Désolé du retard]

Pensez-vous réellement que les parents de Karot l'auraient laissé entreprendre un quelconque voyage si ce dernier n'avait pas un minimum de bonnes manières ? Eh bien, vu que vous ne les connaissez ni d'Adam ni d'Eve comme disait une certaine expression qu'avait un jour lu le jeune homme dans un livre bien qu'il ne savait plus exactement lequel était-ce... Il en avait lu tellement dans sa vie, c'était compréhensible non ? Il était vrai que Karot était considéré comme plutôt mature pour son âge même si il était toujours bien loin du niveau de maturité d'un sage par exemple mais bon... Il avait énormément de temps et pour le moment l'idée de prétendre à ce titre ne lui avait même pas effleuré l'esprit. Karot était un bien jeune homme, il restait un humain comme tous les autres à la différence près qu'il avait une éducation différente de la plupart des gamins de son âge... Ou plutôt devrais-je dire, des adolescents de son âge pour parler de manière plus juste. Il avait toujours voulu voir autre chose que des humains pour être sincère avec vous, il connaissait la présence des elfes, des anges et de beaucoup d'autres races mais il voulait faire plus que simplement en connaître l'existence... Et son rêve semblait être en train de se réaliser de toute évidence et ça allait aller en s'améliorant quoi qu'il arrive.

La jeune elfe qui était en face de Karot semblait réfléchir quelques secondes après que le jeune homme lui aie adressé la parole. Avait-il fait une erreur dans la formulation de ses paroles, dans sa façon d'être ou même dans son sourire trop amical pour une première rencontre ? Le jeune ne pensait pas que ce soit quelque chose de ce genre, bien au contraire d'ailleurs... Peut-être était-ce simplement dans son caractère, et cela serait plutôt compréhensible vous ne pensez pas ? Ou plutôt, ce serait plus logique que la première hypothèse soulevée précédemment. Après tout, il était rare qu'une personne n'aime pas une autre personne parce que cette dernière avait des bonnes manières mais bon... On trouvait toutes sortes de personnes dans le monde et même si le jeune homme n'avait pas encore eu l'occasion de voir cela de ses propres yeux, il croyait à cette simple phrase que lui avait un jour dite son père. Après ces quelques secondes de réflexion, la jeune demoiselle finit par lui dire que c'était elle qui ne voulait pas le déranger dans son exercice, chose qu'elle n'avait de toute façon exactement pas fait contrairement aux apparences primaires. Et oui, la sociabilité était très importante, peut-être autant que l'entraînement si ce n'était plus. De plus elle lui apprit qu'ils étaient bel et bien sur l'île de Renmys et c'était tant mieux.

La jeune demoiselle lui annonça qu'elle se nommait Eldalië Meren, cela le rassurait un peu qu'il n'aie pas à lui demander son prénom et son nom par lui-même, chose qu'il aurait dû faire si elle n'avait pas pensé à se présenter par la présente... Pourquoi demandez-vous ? C'était quelque chose de propre à Karot mais il n'était sûrement pas la seule personne à penser de la manière que je vais vous expliciter dans quelques mots à peine... Voilà, le jeune homme aimait bien savoir à qui il parlait et il pensait que c'était normal non ? Et puis, il se présentait toujours même lorsqu'il abordait un ou une parfait(e) inconnu(e) car il se doutait que beaucoup de personnes aimaient aussi savoir à qui elles parlaient... Mais peut-être se trompait-il hein. Quoi qu'il en soit, il apprit aussi de la jeune demoiselle elfique qu'elle était une messagère qui était appelée la Coursière des Grands Chemins... C'était un nom ou plutôt une appellation qui ne lui était pas inconnue mais elle semblait venir de tellement loin qu'il n'était pas sûr de l'avoir vraiment entendu un jour, peut-être avait-il rêvé ou avait-il été victime d'une illusion ? Comment savoir ? C'était vrai qu'il était sûrement assez étonnant de voir un jeune homme d'à peine 16 ans s'entraînait ainsi seul, dans un endroit où il ne vivait même pas en plus. Il la regarda alors avec un grand sourire.


"Vous n'avez aucunement dérangé mon exercice je vous rassure, je suis enchanté de vous rencontrer Eldalië si je puis vous appeler par votre prénom. Vous êtes messagère ? Alors vous devez sûrement être en pleine mission non ? Je ne vous fais pas perdre du temps j'espère ? Je commence un voyage qu'on pourrait qualifier d'initiatique à travers le monde pour acquérir plus d'expérience et de maturité."

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:23 (2017)    Sujet du message: Au détour d'un Entraînement [PV : Eldalië Meren]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Guerre des Peuples Index du Forum -> Terres de Diatalys -> Le Royaume de Sernas -> L’Île de Renmys Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com